Communiqué

 

Dépassement des normes des trihalométhanes dans le réseau de la municipalité de Saint-Gérard-Majella


 


Le 16 août 2017


 


La municipalité de Saint-Gérard-Majella désire informer ses citoyens que les résultats des échantillonnages de l’eau potable concernant les trihalométhanes (THM) dans son réseau d’aqueduc  montrent un dépassement de la norme provinciale annuelle.


 


Les THM sont un groupe de substances chimiques qui peuvent contaminer l’eau potable. Les THM se forment lorsque le chlore utilisé pour désinfecter l’eau réagit avec les matières organiques naturelles (végétation, feuilles mortes, etc.) présentes dans l’eau. La contamination par les THM se produit surtout dans les réseaux d’eau potable alimentés par une eau de surface, comme les lacs ou les rivières. La concentration de THM dans l’eau tend à augmenter pendant l’été et au début de l’automne.


 


Au Québec, la norme pour la concentration de THM est de 80 microgrammes/litre. Il s’agit d’une moyenne annuelle à ne pas dépasser. Ce sont les responsables des réseaux d’aqueduc,dont les municipalités, qui ont la responsabilité de s’assurer du respect de cette norme.


 


La Régie d’Aqueduc Richelieu-Centre ainsi que son fournisseur d’eau la Régie de l’A.I.B.R. évalue actuellement la situation pour préciser les mesures correctives à mettre en place afin que l’eau respecte la norme. En attendant la mise en place des correctifs, nous vous transmettons l’information suivante sur les moyens qui peuvent être utilisés pour réduire son exposition, si souhaité. Vous trouverez donc l’information sur les THM diffusée par le Ministère de la Santé et des Services sociaux qui décrit ces moyens de protection ainsi que les risques pourla santé.


 


http://sante.gouv.qc.ca/conseils-et-prevention/contamination-de-l-eau-potable/trihalomethanes


 


Risques pour la santé :


Une personne peut être exposée au THM présents dans l’eau courante de 3 façons :


  • en buvant de l’eau contaminée ;

  • en respirant des vapeurs d’eau contaminée ;

  • par contact de l’eau contaminée avec la peau pendant le bain ou la douche.



L’exposition prolongée (pendant au moins 20 ans) à une concentration élevée de THM dans l’eau pourrait faire augmenter le risque de cancer de la vessie.



Protection et prévention :


Si les responsables des réseaux d’aqueduc de votre municipalité vous informent que les niveaux de THM de l’eau du réseau sont élevés, vous ne devez pas nécessairement cesser de consommer l’eau courante. Cependant, vous pouvez prendre des mesures préventives afin de réduire votre exposition aux THM, particulièrement si vous êtes enceinte.


 

Même si l’eau couranteest contaminée pas les THM, vous pouvez continuer d’utiliser l’eau du robinet pour vous brosser les dents, laver les fruits et les  légumes, préparer les aliments faits avec de l’eau comme la soupe et le riz, laver la vaisselle et les vêtements.


 


Mercide votre collaboration.